Le projet TranSPORT(S) a été représenté par Renée-Evelyne Mourguy Capelier (Laboratoire IKER/MSHA, Université Bordeaux Montaigne) à la 2e session (8-09-2020) du groupe de travail « Solidarités territoriales » mis en place par la MOT pour apporter un éclairage sur la culture et la citoyenneté dans l’espace transfrontalier franco-espagnol.

Les témoignages ont permis de rendre compte, tant de certains projets européens propres à plusieurs régions transfrontalières, que des problèmes rencontrés par les citoyen.nes transfrontalier.ères lors de la fermeture des frontières au printemps 2020.

Après avoir évoqué quelques points du rapport de l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre sur l’impact socio économique de la fermeture de la frontière, notre représentante a souligné l’importance des échanges sportifs transfrontaliers aux niveaux historique, institutionnel, associatif ou privé. La pelote basque y figure en bonne place, mais les courses de traînières et le semi-marathon Donibane-Hondarribia aussi, par exemple.

Merci à la MOT de permettre ces échanges entre les acteur.rices des territoires frontaliers et de porter à leur connaissance les réalités différentes vécues dans chacun au titre d’une citoyenneté européenne particulièrement prégnante.

Plus d’information sur le site de La MOT : http://www.espaces-transfrontaliers.org/la-mot/evenements/groupes-de-travail-du-reseau-et-plateforme-des-techniciens/